AUX FRONTIERES DE LA CHINE (1) : LOULAN, LES PRINCESSES ENDORMIES
             Archéologie - Civilisations - Découverte	 	52min	  FRANCE

Au cœur du Taklamakan, un lieu légendaire abrite un immense cimetière composé d'une immense butte plantée de poteaux. Il y a là plus de 300 tombes et aucune n'a été explorée scientifiquement. Malgré des conditions climatiques extrêmes, une expédition sino japonaise va réussir à percer le mystère de " la ville du diable " et découvrir que ces défunts étaient venus de très loin pour mourir dans ce qui était un véritable jardin d'Eden… Pendant longtemps, l'existence de la cité n'a été qu'un mythe colporté par les marchands, le long du tronçon chinois de la Route de la Soie. Mais, au début du 20ème siècle, l'explorateur suédois Sven Hedin découvre par hasard les ruines de l'ancienne ville abandonnée sous les sables. Considérés comme le " berceau de la civilisation chinoise du Moyen Age ", les vestiges de l'ancienne ville ont vu affluer de nombreux aventuriers… C'est à l'aide de l'une des cartes dessinées par ces explorateurs que le directeur de l'Institut d'archéologie du Xing Jiang, Idilisi Abuduresule, espère atteindre un autre site abandonné surnommé " la ville du diable " ou " le cimetière aux mille cercueils ".


3462 nous contacter

© MIF-SCIENCES - Tous droits réservés - Renseignements sur demande